Site icon TheSparkShop

Comment devenir un expert du turf et gagner au PMU ?

Comment devenir un expert du turf et gagner au PMU ?

Le turf est l’un des jeux les plus populaires en France, mais aussi l’un des plus difficiles à maîtriser. Il s’agit de parier sur les courses de chevaux, en essayant de deviner l’ordre d’arrivée des concurrents. Pour gagner au turf, il ne suffit pas de se fier au hasard ou à son intuition, il faut aussi avoir des connaissances et des méthodes.

Quelles sont les sources d’information pour le turf ?

Pour parier au turf, il faut d’abord se renseigner sur les courses, les chevaux, les jockeys, les entraîneurs, les hippodromes, etc. Il existe plusieurs sources d’information pour le turf, telles que :

  • La presse hippique : elle publie chaque jour des pronostics, des analyses, des statistiques, des interviews, etc. sur les courses du jour. Il existe de nombreux journaux spécialisés, comme Paris-Turf, Tiercé Magazine, Bilto, etc.
  • Les sites web hippiques : ils proposent également des pronostics, des analyses, des statistiques, des vidéos, etc. sur les courses du jour. Il existe de nombreux sites web hippiques, comme Geny.com, Zeturf.fr, Turfomania.fr, etc.
  • Les experts du turf : ce sont des pronostiqueurs professionnels ou amateurs qui partagent leurs conseils et leurs méthodes pour gagner au turf. Ils peuvent avoir leur propre site web, leur blog, leur chaîne YouTube, leur page Facebook, etc. Ils peuvent proposer leurs pronostics gratuitement ou contre rémunération.

Quelles sont les méthodes pour le turf ?

Pour parier au turf, il faut ensuite avoir une méthode pour choisir ses chevaux et ses paris. Il existe plusieurs méthodes pour le turf, telles que :

  • La méthode classique : elle consiste à étudier les performances passées des chevaux, leur forme actuelle, leur aptitude à la distance, à la piste, au terrain, etc. Elle permet de dégager les favoris et les outsiders de chaque course.
  • La méthode statistique : elle consiste à utiliser des données chiffrées pour évaluer les chances de chaque cheval. Elle peut se baser sur la cote probable, le nombre de partants, le nombre de victoires, le taux de réussite, etc. Elle permet de calculer la rentabilité potentielle de chaque pari.
  • La méthode originale : elle consiste à utiliser des critères originaux pour sélectionner ses chevaux. Elle peut se baser sur le nom du cheval, sa couleur, son numéro de corde, son signe astrologique, etc. Elle permet de jouer avec son intuition et sa créativité.

Quels sont les types de paris pour le turf ?

Pour parier au turf, il faut enfin choisir son type de pari et sa mise. Il existe plusieurs types de paris pour le turf, tels que :

  • Le pari simple : il consiste à miser sur un seul cheval dans une course. On peut jouer soit à la gagne (le cheval doit finir premier), soit à la place (le cheval doit finir parmi les trois ou quatre premiers selon le nombre de partants).
  • Le pari couplé : il consiste à miser sur deux chevaux dans une course. On peut jouer soit au couplé gagnant (les deux chevaux doivent finir aux deux premières places dans l’ordre), soit au couplé placé (les deux chevaux doivent finir parmi les trois ou quatre premiers sans ordre).
  • Le pari trio : il consiste à miser sur trois chevaux dans une course. On peut jouer soit au trio ordre (les trois chevaux doivent finir aux trois premières places dans l’ordre), soit au trio (les trois chevaux doivent finir aux trois premières places sans ordre).
  • Le pari quarté : il consiste à miser sur quatre chevaux dans une course. On peut jouer soit au quarté ordre (les quatre chevaux doivent finir aux quatre premières places dans l’ordre), soit au quarté (les quatre chevaux doivent finir aux quatre premières places sans ordre).
  • Le pari quinté : il consiste à miser sur cinq chevaux dans une course. On peut jouer soit au quinté ordre (les cinq chevaux doivent finir aux cinq premières places dans l’ordre), soit au quinté (les cinq chevaux doivent finir aux cinq premières places sans ordre).

Conclusion

Le turf est un jeu passionnant, mais aussi exigeant. Pour devenir un expert du turf et gagner au PMU, il faut se renseigner, avoir une méthode et choisir son pari. Il faut aussi être patient, persévérant et raisonnable. Le turf n’est pas une science exacte, il y a toujours une part d’aléatoire et de surprise. Il faut donc savoir accepter les échecs et profiter des succès. Le turf est avant tout un plaisir, il faut donc s’amuser et se faire confiance. Bonne chance !

Exit mobile version